Le Béninois derrière la caméra

L’évolution du cinéma en Afrique reste à ce jour un sujet qui suscite beaucoup d’intérêt.  Aujourd’hui, nous remarquons l’ascension de nombreuses célébrités noires, récoltant les fruits de leur travail acharné. Mais ça, c’est un point de vue global de la situation. Au plan national, le cinéma subit-il réellement une révolution ? Il semble bien que oui ! Dans ce numéro, nous ferons un focus sur ces acteurs béninois du showbiz qui maintiennent le moteur en marche. 

Djimon Hounsou

L’incontournable Djimon ! Celui-là qui fait notre fierté à Hollywood ! Ce n’est certainement plus un homme à présenter. En gardant son nom de famille béninois, c’est le drapeau national qu’il hisse haut ! Acteur, réalisateur mais aussi mannequin, il a réussi à s’imposer à l’écran dans de grandes productions telles que « Aquaman », « Kingsman », « Fast and Furious » et bien d’autres encore ! 

WESTWOOD, CA – JANUARY 29: Actor Djimon Hounsou attends the « Push » film premiere at the Mann Village Theater on January 29, 2009 in Westwood, California. (Photo by Frederick M. Brown/Getty Images)

Laure Agbo

Première femme réalisatrice de cinéma au Bénin, Laure est sans aucun doute une pionnière du domaine. Journaliste de profession, cette femme a tenu à explorer davantage les autres facettes que pourraient lui présenter la caméra. De sa passion et son travail, on retient le beau documentaire réalisé par elle sur l’art et la culture au Bénin. A 76 ans aujourd’hui, Laure continue de recevoir des récompenses et c’est une « doyenne » comme on le dit dans le jargon. 

Tella Kpomahou

Comédienne franco-béninoise, Tella fait ses premiers pas au théâtre avant d’être repérée par un réalisateur. Ceci lui permet d’obtenir un rôle dans son premier long métrage « Il va pleuvoir sur Conakry ». Pour les plus jeunes, vous avez sûrement dû la voir en 2013 dans le film « Les crocodiles du Botswanga » où elle jouait le rôle de la Nounou des enfants du Président Bobo. Elle a également exploré le domaine du doublage et de l’animation. Dans « Aya de Yopougon », elle prête sa voix au personnage de Bintou.

Gabriel Agbahonou

Passionné d’audiovisuel, Gabriel Agbahonou a toujours voulu faire bouger les choses dans l’industrie cinématographique Béninoise. D’ailleurs, il fait actuellement la une grâce à son film « Injustice », réalisé par lui sur fonds propres. « Injustice », c’est le reflet de nos sociétés africaines où règnent corruption et méchanceté, où les plus faibles sont malmenés par les plus forts. Tourné avec des acteurs professionnels Béninois, Togolais et Français, le film a fait, à plusieurs reprises, salle comble à Canal Olympia.

Start typing and press Enter to search

Demo Title


This will close in 21 seconds