À la quête des vues et des likes

Les réseaux sociaux sont devenus la scène de multiples frasques de nos chers influenceurs et influenceuses. Ils se retrouvent dans de gros scandales pour obtenir des vues et des likes. Comment procèdent-ils ? Et quelles en sont les répercussions ? Voici ce qu’il en est !

Astuce clé pour constituer une bonne audience

Clashs, critiques, insultes sont devenus le quotidien des followers sur les réseaux sociaux. Cette nouvelle méthode pour obtenir une bonne audience est devenue monnaie courante !  Au départ, c’était Facebook et Instagram qui servaient ces desseins. Actuellement, c’est sur Tik Tok qu’on découvre l’horreur dont fait preuve la jeunesse béninoise. 

Le mécanisme est simple : il faut être grossier pour se faire voir. Nous sommes loin des quelques mots en français vulgaires. Déjà, la langue française est mal parlée, voire maltraitée. En plus, les mots vernaculaires sont plus que choquants. Les sujets abordés sont : 

  • bizzi (prostitution) ;
  • positions à prendre au lit ;
  • trahison dans le Bizzi. 

Vous l’avez bien compris ! Le sexe est le seul thème qui suscite l’intérêt. Et l’usage de la langue fon permet de montrer que c’est un Béninois qui est à l’honneur. 

Bizarrement, cela marche bien !

Malgré cette attitude infâme, nos chers acteurs de la téléréalité « pros du sexe » sont bien suivis sur Tik Tok. Sous leurs vidéos, on peut lire plus de 1000 à 2000 vues et likes. Quel succès, n’est-ce pas ? Mais à quel prix ? Un exemple récent nous a permis de voir la saga entre deux tatas TikTok qui s’est bouclée par une blessure grave et un emprisonnement. 

Savent-ils que la vie ne se résume pas qu’aux réseaux sociaux ? Que laissent-ils comme image auprès du monde ? En tout cas, nous verrons s’ils pourront continuer indéfiniment. En attendant, nous disons pitiation !

Start typing and press Enter to search

Demo Title


This will close in 21 seconds