Avis aux usagers des CP

Un « CP » se définit comme étant une chambre de passage. Au Bénin, notamment à Cotonou, ces lieux sont populaires pour plusieurs raisons, la discrétion étant la principale. Pourquoi avoir besoin de discrétion dans un CP ? Pour qui est instauré le CP ?

Les chambres de passage sont conçues pour permettre aux amoureux de passer des moments intimes à l’abri des regards indiscrets. Pour cette raison, elles sont situées dans des endroits isolés ou bien cachés. L’objectif est d’inciter les personnes dépourvues d’endroits personnels à venir satisfaire leur libido au sein de l’établissement. 

En effet, il s’agit généralement d’une concession dans laquelle se trouvent plusieurs chambres. Chacune des chambres est équipée d’un lit, d’une douche, et éventuellement d’une télévision. Il faut dire que la télévision n’est pas une obligation, car le film à tourner ne concerne que les deux acteurs présents. Il faut souligner qu’il y a un brasseur ou un climatiseur pour aérer l’espace. 

Les équipements installés dans la chambre varient en fonction du tarif appliqué. À ce propos, le prix est fixé à l’heure. Ainsi, il est payé : 

  • 1000 FCFA l’heure pour une chambre simple (brasseur et sans télé) ;
  • 1500 FCFA l’heure pour une chambre de standing moyen (télé avec chaînes canal+, brasseur) ;
  • 2500 FCFA voire 3000 FCFA l’heure pour une chambre de haute gamme (climatiseur, frigo, télé avec chaînes canal+). 

Comme vous pouvez le constater, il y en a pour toutes les bourses, même celles des étudiants. 

Pourquoi faire usage des CP ?

Les chambres de passage sont fréquentées pour faire l’amour clandestinement. Autrement dit, les personnes en cause ne sont moralement pas autorisées à avoir ce type de relation. Il en ressort donc que les CP sont destinés aux époux ou épouses infidèles, aux adolescents en quête de sexualité, aux filles de joie et à leurs clients. 

Les CP sont donc des lieux de déroulement d’ébats sexuels intenses et furtifs. Souvent, les « clients », comme le disent les gérants de ses endroits, ne viennent qu’une fois. Par contre, il en existe certains qui sont réguliers. Il s’agit en occurrence des jeunes célibataires qui multiplient les relations amoureuses sans lendemain.L’argument le plus connu à l’usage des CP est que « toutes les femmes ne sont pas destinées à être ramenées chez soi ». Cette raison est avancée par presque tous les usagers des chambres de passage. En observant le type de femmes qui est amené dans ces lieux, nous acceptons aisément ce raisonnement. Malgré l’affluence que connaissent les CP, tout le monde n’est pas disposé à s’y rendre. Pourquoi donc ?

Chambres de passage : un lieu de malédiction ?

Certaines personnes ne sont pas disposées à se rendre dans les CP pour une raison : le spirituel. Selon eux, se coucher sur un lit où des centaines de personnes ont déjà été de passage est une malédiction. Elles estiment s’exposer au risque de se faire contaminer par les impuretés d’autres utilisateurs. 

En somme, les CP sont des lieux de distractions sexuelles par excellence. Toutefois, ils sont les symboles d’une relation sans lendemain. Peut-être que des malédictions s’y trouvent ! À votre avis, un mari devrait-il y amener sa femme légale ?

Start typing and press Enter to search

Demo Title


This will close in 21 seconds